UK Flag French Flag

La flotte Golden Globe Race met les voiles, Gracias Gijón, à bientôt !

15 participants à la Golden Globe Race, représentant 10 modèles de yachts et nationalités sont en course de Gijón aux Sables d’Olonne pour le SITraN Challenge.

  • 15 yachts quittent Gijón pour le départ de la SITRAN Challenge de 240 milles
  • Hospitalité légendaire de la ville de Gijón et de ses marins, des adieux pleins d’émotion
  • Première navigation en flotte et comparaisons de vitesse dans le Golfe de Gascogne
  • Jeremy Bagshaw premier sur la ligne, Damien Guillou en tête à la sortie de la baie de San Lorenzo
  • Les Sables d’Olonne prêts à accueillir le village de la course GGR, ouverture le 20 août

C’était une magnifique journée à Gijón, et un adieu émouvant de la part des marins et bateaux locaux qui sont venus en nombre pour le départ des 15 navigateurs après une semaine de briefings et de festivités. Yannick Moreau, maire des Sables d’Olonne, Ana Gonzalez, maire de Gijón, Enrique Fernandez Consejero de Industria, Empleo y Promoción Económica du Principat d’Asturies se sont joints à la flotte pour accompagner les marins des eaux asturiennes vers le Golfe de Gascogne.

Sebastien DELASNERIE, Yannick Moreau Enrique Fernández, Ana Gonzalez et le poster 2022 signé des 15 participants. Picture Credit: GGR2022 / Aïda Valceanu

Les quinze voiliers GGR présents en Espagne naviguent pour la première fois en flotte et se mesurent les uns aux autres pour cette course amicale de 240 milles vers les Sables d’Olonne dans une belle brise d’ouest, sous un soleil radieux. Le SITraN Challenge n’a pas de règles de course et permet aux marins de naviguer en solitaire ou en équipage, entre amis ou en famille, pour passer de bons moments ensemble avant la montée en puissance du village qui précède le départ dans 3 semaines.

Cela permet également aux organisateurs de vérifier, et valider les systèmes de sécurité et de communication essentiels à ce voyage au large, notamment les balises Yellow Brick et les systèmes de communication bidirectionnelle par satellite, avant de partir pour le tour du monde. Tout cela avant les briefings et les contrôles de sécurité finaux aux Sables d’Olonne, où les participants recevrons la très attendue “carte verte” qui leur permettra enfin de prendre le départ !

15 voiliers GGR sur la même ligne, enfin ! Picture Credit: Paco Hispán Miranda

Le départ a été organisé de façon impeccable par le Real Club Astur de Regatas et a été très disputé, la ligne étant traversée en premier par les Sud-Africains Jeremy Bagshaw et Frans Loos sur le OE32 Olleanna, suivis par Damien Guillou naviguant en solo sur son Rustler 36 PRB en configuration course avec 230 jours de nourriture et d’eau à bord, et l’équipage père-fille de Simon et Nikki Curwen, tous deux compétiteurs solo expérimentés sur le Biscay 36 Clara.

Damien a pris rapidement le contrôle de la flotte, à la sortie de l’Ensenada de San Lorenzo, avec une aisance et une vitesse impressionnantes, tandis que le groupe de tête fut bientôt rejoint par Abhilash Tomy, Kirsten Neuschäfer, Ian Herbert-Jones et Arnaud Gaist. Les vents sont favorables en direction de la France pour un sprint de 2 jours vers les Sables d’Olonne.

Kirsten Neuschäfer (Afrique du Sud, Cape George 36, Race No. 53 “Minnehaha”) et ses amis courent en solitaire de Gijón aux Sables d’Olonne dans le GGR2022 SITraN Challenge. Crédit photo : GGR2022 / Anna Moreau
Ian Herbert-Jones (Royaume-Uni, Tradewind 35, Race No. 37 “Puffin”) et ses amis courent de Gijón aux Sables d’Olonne dans le GGR2022 SITraN Challenge. Crédit photo : Paco Hispán Miranda

Aujourd’hui est le point d’orgue d’une semaine intense ici à Gijón, avec des briefings importants et des systèmes de sécurités testés avant la course.

Mais surtout, c’est un moment et un endroit spécial où les navigateurs solitaires et les équipes qui sont arrivés il y a une semaine, repartent maintenant en amis, après s’être entraidé, et avoir apprécié la camaraderie et l’amitié vécues pendant la Semana Grande. C’est le meilleur résultat possible, pour eux et pour nous.

Don McIntyre, président et fondateur de la GGR

La semaine a été remplie d’activités et de visites dans les villes voisines de Candàs et Villaviciosa, tandis que la matinée portes ouverte des bateaux et skippers du samedi a connu un grand succès auprès de la communauté locale de voile, en particuliers les enfants et les jeunes marins.

Gijón et les Asturiens sont partie intégrante de ce succès, et nous les remercions pour leur incroyable hospitalité, leur enthousiasme et leur “ternura asturiana”.

The GGR open day in Gijon was a huge success among sailors, old and young. Picture Credit: GGR2022 / Sebastien DELASNERIE

Pendant ce temps, Les Sables d’Olonne se préparent pour le village de la course qui accueillera le public sur l’Esplanade du Vendée Globe dans trois semaines, avec de nombreuses activités, des expositions de bateaux, un parcours côtier sur des voiliers traditionnels locaux, et l’ouverture le 20 août avec un concert du vainqueur de la GGR 2018 Jean-Luc VDH!

Je suis très heureux que la belle Ville de Gijón inscrive son nom dans l’Histoire de la GGR, course de légende. Merci à notre cousine espagnole et à sa maire, Madame Ana Gonzales, de lancer le prologue de cette aventure qui s’annonce palpitante.

De l’autre côté du Golfe de Gascogne, la ville des Sables d’Olonne est prête pour accueillir les skippers et le public : feu d’artifice, grand village, animations… 2 semaines de fête à partir du 20 septembre. La pression monte pour ceux qui s’apprêtent à prendre le départ de la plus longue épreuve sportive au monde.

Yannick Moreau, maire des Sables d’Olonne
Le Village de la Course ouvrira ses portes le 20 août à 10:00 du matin. Picture Credit: ville des sables d’olonne

avatar

Title Partner

Major Partners

Premium Partners

Technical Partners

Associations