Aux Sables d’Olonne, ils se préparent à vivre la plus longue épreuve sportive au monde

  • Un nouveau parcours : 4 points de passage obligatoires pour nous faire vivre leur incroyable aventure.
  • 11 des 23 skippers sont d’ores et déjà arrivés aux Sables d’Olonne afin de participer aux briefings et séances de travail organisés par Don Mc Intyre pour préparer cette aventure hors normes.
  • Les Sables d’Olonne devient la base d’entraînement de la plus longue épreuve sportive au monde
  • La Baie du Vendée Globe et de la Golden Globe l’une des plus belles baies du monde

Réunis hier aux Sables d’Olonne, 11 aventuriers se préparent pour la plus longue épreuve sportive au monde : la Golden Globe Race.

La « Grand-Mère du Vendée Globe », tour du monde en solitaire, sans escale, sans assistance, sans GPS ni électronique à bord, s’élancera le 4 septembre 2022.

23 navigateurs venus du monde entier s’engageront alors pour une aventure en mer de plus de 200 jours, coupés du monde, en se dirigeant au sextant.

Ville du Vendée Globe et de l’Esprit d’Aventure, les Sables d’Olonne devient à partir d’aujourd’hui la base d’entraînement de la plus longue épreuve sportive au monde.

Ce tour du monde à l’ancienne nous réserve bien des surprises et promet de nous tenir en haleine tant les concurrents sont motivés pour entrer dans la légende et succéder à Jean-Luc Van Den Heede et Sir Robin Knox-Johnston.

Amis de la mer et de l’Aventure maritime, soyez les bienvenus aux Sables d’Olonne, l’une des Plus Belles Baies du Monde.

Yannick Moreau, Maire des Sables d’Olonne et Président de l’Agglomération

Un nouveau parcours : 4 points de passage obligatoires pour nous faire vivre leur incroyable aventure

Lors de la précédente édition, les concurrents devaient franchir 2 points de passage obligatoires : Lanzarote et Hobart. Le parcours est modifié cette année avec 2 « nouvelle portes » obligatoires : Cape Town (Afrique du sud) et Punta del Este (Urugay). Sur ces 4 points de passage, sans contact et sans accoster, les navigateurs livreront les images (vidéos, photos) qu’ils ont enregistrés, nous permettant d’avoir de leurs nouvelles et de partager leur incroyable aventure.

23 concurrents venus du monde entier prêts à en découdre pour entrer dans la légende

En 1968-1969 Robin Knox-Johnston remporte le Golden Globe Challenge, la première course en solitaire, autour du monde et sans escale de l’histoire, en 312 jours de navigation.

En 2018, 50 ans plus tard, cette course de légende renaît aux Sables d’Olonne, pour une 2e édition qui impose les mêmes outils de navigation qu’en 1968. Elle est remportée par le célèbre navigateur Jean-Luc Van Den Heede en 211 jours.

Qui succédera à ces légendes qui ont inspiré des générations de marins ? 23 navigateurs de 13 nationalités différentes sont prêts à relever le défi !

Il y a ceux qui y retournent, comme le Finlandais Tapio Lehtinen, arrivé 5ème de l’édition 2018-2019 après 322 jours en mer. Ou encore l’AustralienMark Sinclair, contraint de stopper sa GGR en 2018, et qui a choisi de boucler son tour du monde malgré tout. Il navigue actuellement dans l’Atlantique sud et à peine arrivé il s’engagera pour un nouveau tour de globe avec la GGR 2022.

Et puis il y a ceux qui vivront leur première GGR, mais qui ne sont pas moins des concurrents redoutables. La plupart ont déjà plusieurs tours du monde à leur actif ou ont participé aux plus grandes courses : Mini Transat, Figaro, Open 60, Clipper 70 …

C’est le cas du Français Damien Guillou qui s’engagera sous la bannière PRB, sponsor 2 fois vainqueur du Vendée Globe.

Un tiers des participants doit traverser au moins un océan pour rejoindre les Sables d’Olonne : une aventure dans l’aventure

Préparer le bateau pour une aventure autour du monde est déjà un défi, maintenant ils doivent l’amener du bon côté de l’Atlantique, dans le bon hémisphère… pour prendre le départ aux Sables d’Olonne.

C’est le cas d’Elliott Smith (USA), de Gaurav Shinde (Canada), de Guy deBoer (États-Unis), de Jeremy Bagshaw (Afrique du Sud), de Matthew Wright(Australie), ou encore de Kirsten Neuschäfer (Afrique du Sud).

Les Sables d’Olonne devient la base d’entraînement de la plus longue épreuve sportive au monde

11 des 23 skippers sont d’ores et déjà arrivés aux Sables d’Olonne afin de participer aux briefings et séances de travail organisés par Don McIntyrepour préparer cette aventure hors normes.

Préparation des bateaux, règles, sécurité, préparation mentale et physique… Rien n’est laissé au hasard. Le compte à rebours est lancé à Port Olona.

À partir de maintenant, il ne sera pas rare pour les Sablais de croiser ces aventuriers internationaux sur les pontons et d’admirer leur navire remonter le chenal.

La Baie du Vendée Globe et de la Golden Globe l’une des plus belles baies du monde

Nous en étions convaincus, c’est maintenant officiel : Les Sables d’Olonne fait partie des « Plus Belles Baies du Monde ». Nous voici aux côtés de la baie d’Along, de celle de San Francisco ou encore du Mont Saint-Michel, formant le club actif des villes engagées pour préserver et mettre en valeur les merveilles que la nature et l’histoire nous ont léguées.

Un prestigieux label obtenu après plusieurs étapes d’une sélection rigoureuse, menée par l’association internationale « The Most Beautiful Bays in the World », qui rassemble quelques-uns des plus beaux sites littoraux de la planète.

Une baie légende, symbole de l’esprit d’Aventure, avec le nautisme pour ADN. Ici se vivent les grands événements : Vendée Arctique, Vendée Globe, Vendée Va’a, Championnats de France de Surf, Iron Man, Mini Transat.

Autres visuels libres droits disponibles ici (©Ville des Sables d’Olonne)

avatar

Title Partner

Major Partners

Premium Partners

Technical Partners

Associations