facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr

Ce n’est pas fini, ça continue !

Ces dernières années, ceux qui ont vécu la GGR ont fait une sacrée Expérience ! Certains plus que d’autres. Personne plus que les concurrents. Aller jusqu’au bout pour être sur la ligne de départ, puis avoir pour seul but l’arrivée et finalement ne plus être dans la course GGR quelqu’en soit la raison, ça c’est difficile. Vous pouvez lire entre les lignes de tous les participants, chacun a souffert à son retour en revenant dans le monde “ordinaire”. Pour certains c’était même presque choquant.

Sur son bateau-record de la lenteur GGR, Tapio, le valeureux gagnant du Trophée Spirit of the GGR (Esprit de la GGR), a fini par rentrer chez lui en Finlande où il a été accueilli en héros. Nous attendons toujours Igor mais pour moi Tapio sonnait la fin de la course d’une certaine façon. Au fil du temps nous nous sommes rapprochés et avons découvert ce anti-héros. Voir cette flotte d’honneur avec les Optimists et tous ces enfants l’accompagner pour son dernier mille, c’était vraiment émouvant pour moi. Je sais que cela a dû être un moment aussi chargé d’émotion pour lui. Inspirer les jeunes c’est un peu tout ce dont parle la GGR d’après Jane et moi. Cet homme a une histoire incroyable derrière lui, comme c’est le cas pour la plupart des navigateurs de la GGR.

Mark et Susie qui naviguent ensemble pour la dernière étape de la course AZAB vont traverser une tempête avant d’atteindre Falmouth. Ce sera la première pour Susie depuis celle de l’Océan Austral et même si elle est moins violente, je suis sûr qu’ils auront tous deux des sujets de discussion intéressants. Cela a été difficile pour Susie. Ertan fait lui aussi l’AZAB pour s’entraîner pour la GGR 2022.

Abhilash profite de la vie en bon père de famille avec son “bébé GGR”, un petit garçon, et sa vie est bien remplie. Remplie de rêves pour 2022 aussi. Le projet à l’horizon de Gregor c’est toujours son bateau, il le suit et il a toujours l’espoir de le récupérer. Pour l’instant c’est cela qui le préoccupe. Are Wiig rêve d’une autre GGR sans se presser. Sa tirelire vide au départ se remplit petit à petit. Loïc profite de la vie en bon Français. Famille, nourriture et distractions avec une envie pressante de trouver un sponsor pour que tout se mette en marche pour 2022. Philippe a déménagé et tente désespérément de récupérer sa mise en vendant son bateau PRB et Antoine a de nouveaux projets pas très différents de ceux de l’année dernière ce qui pourrait signifier un retour !

Nabil s’est transformé en homme à poils, il s’est laissé pousser cheveux et barbe et finalement a tout coupé pour la Remise des Prix ! Candidat en 2022 ? Capt. Coconut est retourné au travail, et partira à la retraite en 2022 ? Istvan ne reviendra pas faire la GGR, c’est sûr, et Kevin ne rêvait plus de bateaux quand il attendait son tour dans la queue pour gravir le sommet de l’Everest. Le bateau de Francesco est toujours à vendre mais un participant de 2022 s’y est intéressé récemment !

UKU adore jouer au papa et au mari ! Il regarde la vie derrière et devant lui avec plaisir. Pendant que JL VDH dirige un club de course. Lui est toujours très pris par des témoignages de son expérience pour raconter son histoire, et quelle histoire, toujours en marche avec plein de projets !

Tous nos amis aux Sables profitent de la grosse chaleur estivale, Céline toujours dans l’organisation, Christophe toujours le reportage photo en France et à l’étranger, Caroline toujours dans la communication (et les traductions pour nous), et Jesse et Tina s’affairent en Australie au montage du documentaire GGR. Barry est officiellement parti à la retraite !!! mais pas réellement comme vous le constaterez prochainement.

Yannick et Aïda oeuvrent pour la Ville d’une façon fantastique, aux Sables et pour les Sables avec toute l’équipe de l’Agglomération Nathalie, Matthieu, Lionel et Eric etc… et tous nos merveilleux volontaires toujours très occupés avec les événements qui s’enchaînent à Le “Sands” ! Ils nous manquent tous.

Jane et moi sommes au bureau GGR de Tonga, sur notre bateau l’EXPLORER à sec. Le travail est très long pour un nouveau lancement et la navigation des enfants sur les Optimists est déléguée pour l’instant au Royal Nomuka Yacht Club. Oui, cela a été difficile pour Jane et moi. Plus d’une fois nous nous sommes surpris à regarder dans le vague. Pendant des mois, je n’ai pas pu écrire la colonne habituelle de mes “Pensées” même si je savais que je devais le faire et qu’on me le demandait. C’était impossible, tout comme les émotions intenses à chaque arrivée, très fortes et souvent cachées.

Oui, la GGR a été quelque chose de très fort dans nos vies ! Certains avaient prédit qu’elle n’aurait jamais lieu. Mais beaucoup y ont cru et elle a eu lieu.

Après toutes mes expéditions c’est toujours la même chose. Vous êtes émotionnellement épuisé. Quand la routine s’arrête, cela déclenche une réaction. Vous avez besoin de vous arrêter et de rêver encore.

Nous attendons maintenant le retour de l’analyse média mondiale. Mais nous savons que c’est un succès, car c’est vrai. Nous préparons et discutons avec les futurs sponsors de la GGR 2022 et avec les 23 nouveaux participants. Le plaisir continue et cela fait maintenant un an depuis que Sir Robin Knox Johnston a tiré le coup d’envoi d’une aventure qui ne ressemble à aucune autre. Il nous reste trois ans ! Il y a encore beaucoup à écrire. Le livre est en cours. Il y a beaucoup à voir et le documentaire racontera ces histoires incroyables qui feront vivre à jamais l’énergie et l’émotion qui ont fait cette 2ème édition.

Et maintenant place à l’ Ocean Globe Race ! Cela a été un secret bien caché mais c’était une partie du projet de 2014 quand la GGR a été imaginée. D’une certaine façon, je suis devenu organisateur d’événement par défaut et pas le navigateur que je voulais être. Quand je revois tous ces personnages, le plaisir et la joie, l’émotion intense avec ses hauts et ses bas et les grandes amitiés sincères, celles de toute une vie, je n’ai aucun regret. Pareil pour Jane. Elle se sent immensément fière de ce que, tous ensemble, avec vous, nous avons créé à partir de rien. Cela se reproduira et l’OGR et la GGR sont des soeurs parfaites.

Merci à vous tous, la famille GGR. Incroyable aventure hier, aujourd’hui, et qui va continuer demain. GENIAL! C’est reparti … la Vie quoi !

Don