facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr
Voir toutes les news

JOUR 313: Tapio Lehtinen en vue au large des Açores

à 1000 milles de la ligne d’arrivée
ETA 23-26 mai

Dateline: 10/05/2019, Les Sables d’Olonne

Le Finlandais Tapio Lehtinen, le 5e et dernier navigateur en lice pour la Golden Globe Race, a eu un rendez-vous inattendu mercredi, au large de l’île de Faial, aux Açores, avec le représentant local de chez Windpilot, fournisseur de son régulateur d’allure.

Naviguant par beau temps sur son Gaia 36 Asteria sous spi, Tapio a clairement profité de son tour du monde en solitaire prolongé par la prolifération des bernacles sous sa coque qui le ralentissent. «C’est léger et paisible et je progresse bien vers les Sables d’Olonne» , a-t-il plaisanté.

61 ans, originaire d’Helsinki, il a également déclaré qu’il avait pris du poid, alors qu’il était à court de gaz pour son réchaud depuis trois semaines. «Tesco m’a donné plein de bons vivres et je me suis habitué maintenant à une bouillie froide le matin et à un dîner froid le soir.» Ironiquement, le gaz lui a manqué au moment où il avait attrapé un poisson volant, et depuis il se contente du smorgasbord.

Au cours de la nuit, les vents ont repris en force avec un “coup de vent” annoncé, ce qui lui a permit de parcourir 122 milles au cours des dernières 24 heures – deux fois sa moyenne quotidienne depuis le cap Horn franchit le 6 février. Tapio a déclaré au cours de la nuit: «Vous devez respecter l’Atlantique Nord, le SW a hurlé et soufflé en rafales à plus de 50 nœuds la nuit dernière. J’avais pris 4 ris, laissé un quart du Yankee et un tiers de la trinquette, mais il aurait fallu affaler la grand voile car elle a heurté les vagues si fort que le vang a lâché. Je devrais être capable de le réparer une fois de plus avec ma Makita lorsque le vent tombera. Naviguer à grande vitesse! « .

La mauvaise nouvelle est que, dans la course virtuelle contre Sir Robin Knox-Johnston, l’écart entre Asteria et Suhaili est de 678 milles, et le Finlandais finira bien au-delà du tour accompli en 313 jours par Sir Robin 50 ans auparavant.

Actuellement, Tapio s’approche du golfe de Gascogne à une période de l’année assez propice, lorsque les vents sont généralement stables et dans une direction favorable. Le tracker prévoit le 23 mai, sur la base de sa moyenne calculée de 3,2 nœuds, mais les organisateurs de la course s’attendent à ce que la prolifération des crustacés ralentisse Asteria lorsque les conditions seront clémentes, et Tapio pourrait ne pas terminer sa course avant le 26 mai.

Les organisateurs de la GGR préparent un accueil chaleureux à Tapio pour son retour.

Rapport sur les leçons tirées de la navigation dans des conditions extrêmes sur des petits bateaux
rapport sur les leçons tirées de la navigation dans des conditions extrêmes sur des petits bateaux
Sir Robin Knox-Johnston a aussi publié un long rapport sur les leçons tirées de la navigation dans des conditions extrêmes sur des petits bateaux, incluant les 5 démâtages qui ont eu lieu pendant la GGR 2018.

Clicquez ici tpour télécharger le rapport

pic
pic
pic
pic
pic