McIntyre Adventure

Helsinki, FINLAND

Gaia 36 Masthead Sloop

Nom: Asteria

Statut: participant

Le Skipper

Tapio, le vieil homme de la mer, le philosophe, le 5ème et dernier concurrent à terminer l’édition 2018 de la GGR y retourne !

Tapio Lehtinen est un marin de longue date qui a débuté par l’Optimist à l’âge de 6 ans. Actuellement Commodore du Club de Voile Helsingfors Segelsällskap (HSS), son expérience s’étend des Lasers, 470, 29 pieds et quillards, aux voiliers de course au large, y compris une carrière en course de trois décennies à bord de son 6 Mètres classique May Be IV. Il a participé à la Whitbread en 1981/82 à bord de Skopbank of Finland, la Round Britain and Ireland en double en 1985, la 2STAR Transatlantique en double en 1968, Azores and Back en 1987, et la Course des Bermudes en 2014.

Il dit de la course à venir :

Je participe parce que j’aime naviguer, j’aime être en mer. J’accepte les défis, mais je ne suis pas un preneur de risque. J’ai le mérite de bien me préparer et de naviguer avec un bon sens marin. Je suis compétitif, mais je me rends compte que pour réussir dans cette course, je dois d’abord la terminer.

Le Bateau

Tapio fera campagne avec son Benello Gaia 36, de Sparkman & Stephens, précurseur du Nautor Swan 36, qui gagna la première One Ton Cup en 1965. En 2017, il a amené le bateau de la Méditerranée à la Finlande pour être préparé pour la course par le Nordic Refit Center à Larsmo. 

NomAsteria
TypeGaia 36 Masthead sloop
ConcepteurSparkman & Stephens
ConstructeurCantiere Benello (ITA)
LOA36.00ft / 10.97m
LWL25.50ft / 7.77m
Largeur9.67′ / 2.95m
Tirant d’eau6.00′ / 1.83m
Déplacement15400 lbs / 6985 kgs
Voilure540sq. ft / 50.17sq. m

Asteria est le plus ancien bateau de la flotte GGR. Il a subi une restauration complète pour répondre aux normes de la course, enlevant le pont et dépouillant l’intérieur en entier, laissant une coque à nue avant de le reconstruire avec des cloisons et des lisses plus solides.

Asteria, bien que presque entièrement reconstruit et superbement préparé, a manqué de temps en mer avant le départ de l’édition 2018 et a subi des problèmes de moteur, des pannes électriques, un antifouling inadapté et une infestation de berniques qui ont compromis toute chance d’être réellement compétitif.

Tapio a prévu de revenir avec l’un des bateaux le mieux préparé et testé qui soit pour l’édition 2022. Ça sera la course de sa vie sur un bateau classique.

Facebook: https://www.facebook.com/tapiolehtinensailing/

Médias

Pour des images de presse en haute résolution - Enregistrez-vous pour télécharger

Les Skippers 2022