facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr
ABANDON

Are Wiig (58)

Norvege

Profil

Nom Are Wiig

Né le 2. octobre 1959

Nationalité Norvegien

Pays d'inscription Norvege

Are Wiig est un marin professionnel, ingénieur et expert maritime, de Svelvik près d’Oslo. Il a choisi un voilier conçu par Olle Enderlein de type OE 32, baptisé Olleanna, pour participer à la GGR.

Wiig, qui a plus de cinq décennies d’expérience en navigation, et il a terminé second dans sa catégorie, à l’OSTAR en 1988, avec son voilier Granada, de 30 pieds de long. Il a parcouru ensuite plus de 30 000 miles à bord de ce bateau, avant d’acquérir un multicoque de 56 pieds Umupro Jardin, vainqueur de l’OSTAR en 1984, avec lequel il a gagné de nombreuses courses de courtes distances et en équipage, dans sa Norvège natale.

Un marin professionnel, ingénieur et expert maritime, il dit « La Golden Globe est un rêve devenu réalité « .

profile
boat

Le Bateau

Numéro 7

Nom Olleanna
Type OE32 masthead cutter
Concéption Olle Enderlein
Construction Sundsör’s Shipyard (SWE)
LOA 32.45ft / 9.89m
LWL 27.89ft / 8.50m
Largeur 10.43ft / 3.18m
Tirant d’eau 4.90′ / 1.50m
Déplacement 1373 lbs / 6220 kgs
Voilure 504 sq. ft / 46.8sq. m

Are Wiig fit l’achat de son voilier Olleanna, de type OE 32, en 2015. Puis, les travaux de rénovation ont commencé afin que le bateau réponde aux exigences du règlement de la GGR. Ce voilier au design d’Olle Enderlein, a été conçu avec la double entrée classique scandinave, en 1971. Olleanna, construit en 1973, est pourvu d’une plateforme en tête de mât, et atteint étonnamment de bonnes vitesses, même par vents faibles.

En octobre, Wiig a effectué un voyage en solitaire de 2 600 miles depuis Oslo jusqu’au cercle polaire jusqu’à North Cape (71°N) et retour. « J’ai connu des vents constants entre 10 et 40 nœuds avec des rafales à 70 noeuds au large de South Utsire. Le bateau s’est très bien comporté, avec une moyenne de 6 nœuds tout au long du voyage. «  dit-il. Le voyage a également révélé plusieurs fuites autour des ouvertures qu’il a réparé lors d’une dernière remise en état au cours de l’hiver 2017/18, en vue d’une mise à l’eau après la fonte des glaces, au printemps.

Skipper Updates

7. septembre 2018 0:00

Are Wiig a raconté son expérience mercredi soir au Royal Cape Yacht Club et a fait rire tout le monde. Il est toujours occupé avec la planification du retour du voilier, et a toutes les informations pour le convoyer, il décidera bientôt.

3. septembre 2018 0:00

“ETA CT APPX 2100Z, ALL WELL/ ETA CAPE TOWN APPX 2100 UTC, TOUS BIEN”, c’était le dernier message texte d’ARE WIIG reçu par la direction de course hier soir, avant son arrivée vers 23h à Cape Town…L’arrivée d’ARE WIIG à Cape Town en Afrique du Sud met fin à son ambitieux projet, dû à l’avarie il y a 7 jours, lors du démâtage et retournement à 360° de son voilier Olléanna.C’est triste mais c’est le lot de cette course autour du monde, en solitaire et sans escale, sans moyens modernes de communication. Heureusement, le sens marin de ce skipper lui a permis de se mettre à l’abri sans encombre.

31. août 2018 0:00

Voici son dernier message texte du jour : « Presque calme, au moteur. Tout va bien ».ARE WIIG est à moins de 130 milles de Cape Town. Il devrait arriver pour le weekend !

28. août 2018 0:00

Are WIIG a démâté à 400 milles du Cap !

ARE WIIG, le Norvégien de 58 ans qui occupait avec brio la quatrième place, à la barre de son Olle Enderlin 32 baptisé Olleanna a démâté hier en fin d’après-midi. A 16 h 30 UTC, il contactait la direction de course pour signaler qu’il avait été roulé par une vague, arrachant le mât.Heureusement, le skipper n’est pas blessé et a réussi à libérer le gréement, tout en conservant l’étai qui font maintenant office d’ancre flottante en attendant que les conditions météorologiques s’améliorent et qu’il puisse établir un gréement de fortune et rejoindre le port sud-africain dans 7 à 10 jours. Les grandes compétences d’ARE en matière de réparation, ingénieur de formation, expert maritime et marin professionnel, l’intégrité de sa coque, le parfait état de son matériel de sécurité et le solide mental de ce skipper expérimenté devraient lui permettre de rejoindre la terre ferme par ses propres moyens.

26. août 2018 0:00

Dans le sillage du doyen de la course, ARE WIIG, 4ème au classement général, a passé un week-end pour le moins agité…Le norvégien rapporte avoir été couché par 2 fois, naviguant aux alentours des 7 nœuds dans des vents approchants les 50 noeuds, et une houle de 7 à 8 m. Pourtant, Are garde le moral (via satellite le 24/08/18):“ Les côtes sont loin, le ciel est bleu, 11°C, petit déjeuner bientôt servi”. Et il nous envoie ses voeux (via satellite le 27/08/18): “Mes meilleurs voeux du Grand Sud pour les écoliers (rentrée scolaire) !

22. août 2018 0:00

Le Norvegien progresse bien à 6,3 noeuds ce mercredi matin avec son Olleanna. Il se classe donc 3ème derrière VDH et Mark SLATS. Belle trajectoire depuis quelques jours où il a pu s’échapper d’une zone sans vent avec une mer désordonnée.

16. août 2018 0:00

ARE va voir son allure de 5,7 nds ralentir au cours de la nuit et pendant peut-être 12 heures, puis Olléanna reprendra de la vitesse et devrait conserver sa position relativement bonne, toujours 3ème au classement général. Il nous rapporte ce matin lors de son appel satellite hebdomadaire qu’il « aime vraiment le bateau » et « qu’il a navigué près de 2000 milles dans le vent » depuis le début et « seulement quelques fois avec le Spi ». Il a ensuite évoqué les sessions de discussion radio avec les autres participants : «Nous partageons nos positions et nos réflexions sur la météo, nous sommes en compétition, mais nous nous entraidons également». Are apprécie l’Aventure Rétro « COMME IL Y A 50 ANS, avec des grésillements sur le lecteur cassette ce soir. AW”.

14. août 2018 0:00

Are #Wiig (via satellite) semble avoir bien progressé et profité ces derniers jours, en maintenant son allure. Il nous écrit ce weekend que : “le vent est venu avec le soleil, 10-15kn. Belle journée”. « Trop dormis hier, génois à l’opposé et la proue pointait le nord, combien de temps? » Puis que son “Régulateur de gaz pour le four ne fonctionne plus. Bien que j’ai un chauffage diesel et kérosène”.

10. août 2018 0:00

Are Wiig se détache du peloton et passe en troisième position au classement général aujourd’hui ! Il poursuit sa descente vers le sud à bonne allure en maintenant son cap à la poursuite des 2 leaders, à moins de 400 milles devant lui… Are Wiig, confiant, nous écrit “ »St Hélène est derrière, prêt pour l’océan austral.Tout est ok » et nous explique cet après-midi « Vents légers. Je peux réparer quelques fuites sur le pont aujourd’hui. Tout va bien. »

7. août 2018 0:00

Après sa belle remontée, Are est maintenant 5ème au classement général, toujours dans le peloton à l’est, suivi de TAPIO LEHTINEN, UKU RANDMAA, et SUSIE GOODALL, la plus à l’ouest, et IGOR ZARETSKIY, légèrement décroché. Tous sont calés dans un flux de sud-sud-est qui devrait les accompagner encore quelques jours et même permettre une incurvation progressive vers l’est. Reste qu’une bande de hautes pressions s’annonce sur leur trajectoire dans 3 jours. Il ne faudra pas mollir pour la passer sans difficulté. Are nous rapporte que deux oiseaux ce sont posé sur Olléanna la nuit dernière, l’un épuisé, puis ils ont repris leur envol à l’aube. Son dernier message texte nous précise qu’il bénéfice d’une « brize modérée, force 4, se battant, tout va bien. »

2. août 2018 0:00

Après son incroyable remontée au classement depuis les îles Canaries, ARE WIIG est tombé dans un trou sans vent fin juillet et passe l’équateur tout de même à la 6ème place. A un peu plus de 300 milles derrière le trio de tête, ARE, bien placé dans le peloton constitué d’UKU Randmaa, SUSIE GOODALL,TAPIO LEHTINEN, glisse vers le sud entre 5 et 6 nœuds de moyenne, en maintenant sa place. Il semble bien installé à bord et profiter de l’aventure, en continuant à pousser Olléanna, en optimisant le potentiel du plus petit bateau de la flotte !

20. juillet 2018 0:00

Continuent à performer au-delà de ce qui est raisonnable. Il est souvent le bateau le plus rapide sur le tracker et ne lâche rien. Il s’est frayé un chemin à travers l’archipel du Cap-Vert en maintenant la quatrième place avec une solide avance sur Susie Goodall. Il se dirige vers une partie du Pot au Noir qui semble être encore un peu ventée, alors il pourrait continuer sa performance éblouissante.

18. juillet 2018 0:00

Are reste en quatrième position avec une avance de quarante milles sur le bateau suivant. Son chemin à l’est de Fuerteventura n’a pas eu d’impact sur son classement. Il a déchiré son spinnaker après les îles Canaries, mais il n’y a rien qui montre qu’il ralentit ses progrès par rapport au reste de la flotte. Il continue à très bien fonctionner.

13. juillet 2018 0:00

(English) Are slipped into the Lanzarote mark in the dark in fourth position. The smallest boat in the fleet is turning heads. He reported that he was missing his wife but appeared well rested and comfortable aboard the Olleanna. His boat and systems are all performing well. He was the first to take the eastern route down the coast of Fuertaventura. Keep an eye on the GGR Live Tracker for how that turns out.

11. juillet 2018 0:00

Are continue de jouer dans la catégorie supérieure, harcelant les premiers concurrents. Ce marin discrètement compétent est clairement dans son élément, nous relatant qu’il s’installe dans une routine. Il travaille sur sa navigation astronomique en étant assez à l’aise pour manquer quelques positions en raison de la couverture nuageuse. Il y a presque de la déception dans son rapport sans “panne” à signaler, quand vous savez que sa cabine est équipée comme un atelier, prêt à reconstruire le bateau si nécessaire.

6. juillet 2018 0:00

Are Wiig

Are à bord de son redoutable Olleanna passe au-dessus de son poids lourd. Le plus petit bateau de la flotte n’est certainement pas le plus lent et a bien marché malgré le peu d’air depuis le début. Le bateau de 32-34 pieds a une ligne d’eau très longue et c’est sûr qu’il faudra compter avec lui.

5. avril 2018 0:00

Are Wiig a hâte que la glace fonde. Le Norvégien a travaillé sur son OE 32 Olleanna à terre pendant les mois d’hiver et prévoit de partir d’Oslo sur l’étape de 900 milles jusqu’à Falmouth à la fin du mois de mai.

Photos & Vidéos Skipper

pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic