facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr
SORTIR

Abhilash Tomy (39)

Inde

Profil

Nom Abhilash Tomy

Né le 5. février 1979

Nationalité Indien

Pays d'inscription Inde

Le Commandant Abhilash Tomy, de Mumbai, est l’un des marins les plus en vue de l’Inde. Pilote dans la marine indienne, il a eu l’avantage, tout comme la légende française Eric Tabarly, de passer une grande partie de sa carrière à naviguer pour son pays.

Abhilash a parcouru plus de 52 000 milles sous les voiles de la Marine, y compris un tour du monde sans escale au départ de Mumbai en 2012/13. Il a également représenté l’Inde lors de la course de Cape Town à Rio en 2011, de la course espagnole Copa del Rey en 2014, et de la Korea Cup deux années de suite. Il a reçu le prix Tenzing Norgay National Adventure Award, le Kirti Chakra Award pour son courage, et la médaille MacGregor.

Il dit du défi à venir: « Cet événement recrée de la manière la plus proche possible, la magie de la course originale. L’accent n’est pas mis sur la technologie et sa gestion, mais sur la navigation maritime et l’expérience directe de la mer. Cette philosophie est conforme à mon point de vue sur le fait que beaucoup peut être accompli avec très peu. »

profile
boat

Le Bateau

Numéro 5

Nom Thuriya
Type Ketch réplique ERIC Suhaili
Conception William Atkin
Construction Aquarius Shipyard Pvt Ltd, Goa, Inde
LOA 32.00ft / 9.78m
LWL 27.50ft / 8.38m
Largeur 11.00ft / 3.35m
Tirant d’eau 5.50ft / 1.67m
Déplacement 19545 lbs / 8865 kgs
Voilure 628sq ft / 58.34 m

Pour commémorer l’héritage de l’Inde dans la construction des célèbres voiliers dans le passé (en mémoire aux Suhaili et Lively Lady) Abhilash concourra sur une réplique du voilier de Sir Robin Knox-Johnston, vainqueur de l’édition originale. Les travaux ont commencé au chantier naval Aquarius, à Goa, en 2016, mais pas avec l’équipement rudimentaire, la foreuse et la scie à main qui avaient façonnés Suhaili dans un chantier naval à Bombay cinq décennies auparavant. Avec cette fois ci, la dernière conception CAO et les machines de coupe CNC pour produire une réplique beaucoup plus légère en composite époxy bois.
La mise à l’eau de Thuriya s’est faite en août 2017. Le Cdt. Tomy a terminé ses tests d’essai dans l’Océan Indien, avant d’expédier son voilier vers l’europe en mars 2018

Skipper Updates

16. octobre 2018 0:00

Les nouvelles d’Inde sont qu’Abhilash Tomy, qui a subi une lourde opération du dos Jeudi dernier suite à son sauvetage dans les Mers du Sud, devrait se rétablir totalement. Le Capitaine Sharma lui a rendu visite à l’Hôpital Naval INHS Kalyani et a tweeté “Cette légende navale a maintenant un dos d’acier. Les médecins sont totalement conquis par son sens de l’humour”.
Tomy a répondu “Sir Platinum. Ma quote s’est juste envolée !”

26. septembre 2018 0:00

ce matin, première photo d’un gars TRES HEUREUX, Abhilash Tomy! à l’hôpital d’AMSTERDAM ISLAND avec son unité satellite YB3 à ses côtés. C’était son seul lien avec le monde alors qu’il était couché sur sa couchette dans le voilier endommagée. Nous sommes tous ravis de voir son célèbre sourire et reconnaissant pour les soins médicaux fournis par le médecin sur l’île .. MERCI et bon retour TOMY !!! 🙂
Le COMMANDANT Abhilash Tomy, rapporté par Indian Navy Tweet: «La mer était incroyablement agitée. Mon bateau et moi Thuriya ont lutté contre la nature. J’ai survécu grâce à mes compétences en navigation, à mon entrainement de soldat dans la marine pour ce combat »- Capf Abhilash Tomy. “Très reconnaissant envers l’IndianNavy & tous ceux qui m’ont sauvé

25. septembre 2018 0:00

Dernières nouvelles d’Abhilash Tomy et déclaration de la Marine Indienne.
Le capitaine DK Shama VSM, porte-parole de la Marine Indienne, a déclaré aujourd’hui que le commandant ABHILAS TOMY avait passé des radiographies qui ont montré que les blessures subies au niveau de son dos n’étaient pas trop importantes. Il se nourrit et bois tout en suivant un traitement contre la douleur.La Marine Indienne attend demain (mercredi) un dernier rapport du docteur de l’île d’Amsterdam et une décision sera prise quant à son rapatriement.La frégate indienne INS SATPURA doit arriver sur l’île d’Amsterdam le vendredi 28 septembre et, selon l’état de Tomy, l’emmènera sur l’ïle Maurice pour qu’il prenne un vol pour l’Inde ou prendra la direction des eaux indiennes avant qu’un avion ne le ramène au pays.

24. septembre 2018 0:00

Abhilash Tomy RÉCUPÉRÉ !!!…NOUS sommes très reconnaissants envers le JRCC Australia pour avoir coordonné l’ensemble des opérations, la Marine Indienne pour avoir rejoint les opérations si rapidement et l’équipage du bateau OSIRIS, ainsi que le MRCC de la Réunion, le HMAS BALLARAT qui continue sa mission, GREGOR MCGUCKIN et tout ceux impliqués dans cette opération internationale

23. septembre 2018 0:00

Depuis son message texte inquiétant le 21/09 à 12:09 UTC: “Retourné. Démâté. Sévère blessure au dos. Ne peux pas me lever”, les autorités de sauvetage maritime ont été alertées et un CODE ROUGE a été déclenché : Position: 39 ‘38.420 S 077’ 22.565 E. à 1900 milles des côtes Australiennes. La Direction de Course travaille en étroite collaboration avec le Centre de Coordination des Opérations de Sauvetage Australien, qui a lancé une alerte tous navires et coordonne actuellement les opérations de secours menées par les Autorités de la Défense australiennes. La Marine Indienne a aussi volontairement apporté son soutien pour le sauvetage du Commandant Tomy, officier de l’aviation navale. 3 avions, indien et australiens ont survolé la zone ce matin apportant les premiers rapports. Coup de vent sur zone, 35nds jusqu’à 1800UTC diminuant à 15nds le 24/09.

23. septembre 2018 0:00

Gregor MCGUKIN ayant subi aussi un démâtage à moins de 40 milles de Thuriya et a été appelé à se rendre sur zone par le MRRC pour surveillance, et organiser son évacuation : ETA 24/09 au matin. Le navire français de contrôle des pêches Osiris a été dérouté à 200 milles : ETA 25/09 au matin. Le navire de l’unité de sauvetage australienne est en route, sur zone d’ici ¾ jours.
Le gréement de Thuriya est toujours dans l’eau, agissant comme une ancre flottante. Les moyens de communications de Tomy restent limités dus à son incapacité à se déplacer jusqu’au GRAB Bag. Ce matin il a réussi boire : “Avaler canette d’ICE TEA. J’ai çà. Vomi le contenu. Poitrine qui brûle”.

21. septembre 2018 0:00

Abhilash a dématé et a réussi à envoyer un seul message à la direction de course.“Retourné. Démâté. Sévère blessure au dos. Ne peux pas me lever”. Position: 39 ‘38.420 S 077’ 22.565 E à 21 septembre 12:09 UTC. Le centre de coordination des opérations de sauvetage australien à Canberra coordonne actuellement une opération de sauvetage impliquant de nombreuses antennes et le Département de la Défense Australienne. Abhilash est un officier de la marine INDIENNE et la Marine Nationale INDIENNE a offert son aide aux Autorités de Sauvetage Australiennes, avec les moyens disponibles. Les participants GGR ont été informés de la situation et ceux qui le pourront viendront en aide en se rendant sur zone.AUCUN SIGNAL EPIRB n’a été détecté et aucun appel téléphonique satellite n’a été reçu. Il n’y a aucune indication à ce stade concernant le mât et le gréement qui auraient été libérés de la coque pour éviter de l’endommager ou si ils sont toujours à côté de la COQUE. Toutes nos pensées vont à Abhilash, à sa famille, aux différents départements de sauvetage et à tout le personnel aidant. Rien

20. septembre 2018 0:00

Depuis leur rencontre au milieu de l’Océan Indien, Abhilash est maintenant 40 milles devant Gregor : (via satellite) « Mary Luck à vue à bâbord. Greg devrait nettoyer son rétroviseur ». Abhilash a subi une avarie avec son régulateur d’allure, qu’il a réparé en remplaçant la pièce endommagée. Il mentionne aussi ce matin lors de son appel sécuritaire, qu’il doit filtrer son eau de pluie par précaution. Avec Thuriya, il se prépare à affronter la forte dépression déjà en formation : “30 noeuds de vent ce matin” qui devrait perdurer pour les prochaines 24h. Abhilash s’engage dans cette tempête avec une couchette sèche, ce qui est une bonne nouvelle et tout semble bien se passer, tout en s’amusant et en planifiant de prendre des photos et des vidéos de ce défi. Le bateau est en bon état et il va bien..Tout cela ne l’empêche pas d’admirer les étoiles ! (via satellite) »Étrange de voir Orion inversé ».

18. septembre 2018 0:00

ABHILASH TOMY troisième: L’océan Indien réussit décidément bien à l’Indien ! 10ème à Lanzarote, le skipper de la réplique du Suhaili, bateau vainqueur de la course originelle de 1969, remonte un à un tous ses concurrents depuis le Drop Point espagnol de Lanzarote, où il était passé en 10ème position. Ce matin, il navigue un nœud plus vite que GREGOR MCGUCKIN et n’est plus qu’à une grosse journée de MARK SLATS, qui voit sa place de second de plus en plus menacée…

13. septembre 2018 0:00

Appel sécuritaire hebdomadaire ce matin : « Windvane cassé réparé, et il éclate de rire quand je lui ai demandé à propos de sa couchette .. si elle est très humide ?? Le bruit du vent est réel et difficile pour l’auditeur. Mais la GGR est très difficile pour Abhilash Tomy à seulement 66 miles de Gregor McGuckin. Peut-il prendre la troisième place?….Un magnifique appel téléphonique…” Don

12. septembre 2018 0:00

Abhilash Tomy a subi une inondation à bord de Thuriya. L’Indien a manifestement eu un peu de répit hier, envoyant un message texte au PC course: “Le soleil est apparu rapidement comme un arc en ciel après les inondations bibliques”. Quels que soient les problèmes, ça ne le ralentit pas!Abhilash Tomy, l’Indien à bord de Thuriya, la réplique du Suhaili de Sir Robin Knox-Johnston, vainqueur de la première édition de la GGR il ya 50 ans, a également réussi à dépasser le Rustler 36 One and All d’Uku Randmaa au cours du week-end et se trouve à moins d’un jour de navigation de McGuckin.

6. septembre 2018 0:00

Toujours plus rapide, ABHILASH est quasiment revenu au niveau d’UKU, malgré ses soucis de voie d’eau à l’arrière de son bateau. Il n’est qu’à une cinquantaine de milles dans le nord de l’Estonien, et glisse deux fois plus vite. C’est un vent de sud qui va faire accélérer ce petit petit groupe, mais il va rapidement tourner Est, et obliger le peloton des poursuivants à naviguer au près.Tomy est déjà un circumnavigation en solitaire, mais pas comme ça dans un petit bateau sans rien, totalement seul et il sait que les 14 prochaines semaines dans l’océan Austral n’offrent aucune garantie! Il nous offre plus que de simples mots quand il dit : “C’EST AGREABLE DE PARLER AVEC VOUS AUJOURD’HUI!” Nous pouvons sentir ce matin lors de son appel, une certaine émotion de la part d’Abhilash, à la fois vigilant et très sollicité pour réparer sa voie d’eau et la solitude qui commence à peser.

3. septembre 2018 0:00

ABHILASH TOMY est porté par un puissant courant de près de trois nœuds et le vent souffle au trois quart arrière…des conditions idéales pour la vitesse. L’Indien affiche même une moyenne hallucinante pour un lourd bateau de la GGR ces 4 dernières heures. Près de 10 nœuds (9,7 exactement) sur sa réplique de Suhaili !Abhilash se sent en confiance en entrant : « Dans l’océan indien. Le jardin de la marine indienne. »

30. août 2018 0:00

Abhilash a été assez affecté par le démâtage de son ami Are WIIG en début de semaine : « Force à toi Are. Peux pas imaginer la course sans ta voix à la VHF ». Deux jours après il écrit encore: « Nouvelles d’Are pas encore digérée. c’est une jour sombre ». Mais finalement, il était heureux de l’entendre de nouveau sur les ondes hier “ Are à la radio aujourd’hui. Fort et clair! Quelle surprise!”. Abhilash nous confirme ce matin lors de son appel qu’il a perdu une bouée de sauvetage et quelques petites réparations sont à prévoir sur le bateau. Thuriya a progressé relativement bien comparé aux autres voiliers se trouvant dans cette zone. Mais pour combien de temps ? La zone autour de lui semble vraiment instable et difficile de dire comment l’Indien va réussir à s’en sortir au milieu de ce marasme. Il écrit ce matin : « Le soleil Brille. Bloqué sur Vit-D. Aérant le bateau ». Il a également eu cette semaine la visite de « Phoques prenant un bain de soleil!”. Abhilash reste toujours aussi spirituel : « J’ai fait un rêve où je rêvais de réalité ».

22. août 2018 0:00

Abhilash a sorti son ketch d’une zone sans vent et il est heureux de repartir S-SE. Il apprécie la fiabilité de son bateau,le Thuriya.

16. août 2018 0:00

TOMY gronde après sa collision de nuit sans dégâts causés « Percuté par un objet flottant non identifié la nuit. Tout va bien. ». Thuriya file à plus de 7kts! 7.4 exactement ce matin, et il détient le meilleur RUN de la journée avec 155 milles navigués ces dernières 24h. Abhilash est poussé par une forte brise du nord-ouest mais il doit se dépêcher s’il ne veut pas être aspiré par ce trou d’air qui le rattrape par l’arrière. Il a rapporté ce matin lors de son appel satellite “qu’un bateau a traversé devant lui cette nuit à moins de 100 mètres, après avoir parlé au capitaine à la radio pour lui demander de s’éloigner, mais l’homme ne pouvait pas voir Thuriya » … mais tout va bien ! Et Abhilash  » Souhaite à tout le monde à la maison un joyeux Independance Day! »

14. août 2018 0:00

Hier « passant le Capricorne. Le second tropic », Thuriya bénéficie encore aujourd’hui de bon vents pour traverser pour l’instant, mais il faut qu’Abhilash se dépêche s’il ne veut pas se faire rattrapper par un trou d’air qui grossit côté Brésil. Abhilash #Tomy, toujours poétique et attentif à l’environnement marin nous écrit (via satellite) qu’il est « En territoire Albatros Brun » après une  » Nuit de requins et de chaos. Navigation de diamant »

9. août 2018 0:00

Abhilash nous résume bien la situation et son état d’esprit du moment dans ces derniers messages textes: « J’espère qu’il y a plus dans la navigation que le près serré » et « Quand j’en aurai fini avec ça, je vais me commander une pizza. et popcorn » ! et comme toujours avec sourire et bonne humeur ce matin lors de son appel hebdomadaire au PCcourse. Le Commandant Abilash a échangé ses salutations via HF BLU et message texte avec les Commandants de navires indiens qui naviguaient dans la zone, par l’intermédiaire de Mark Sinclair et Are Wiig.

7. août 2018 0:00

Le trio de l’ouest, ABHILASH TOMY, LOIC LEPAGE et MARK SINCLAIR poursuit lui aussi sa descente mais son éloignement par rapport à la route directe et son orientation au sud-ouest génère des vitesses de rapprochement au but très médiocres, voir négatives pour le skipper indien qui reste 9ème au classement général pour l’instant. Abilash nous écrit  »
« J’espère qu’il y a plus dans la navigation que le près serré » ce qui ne l’empêche pas de faire un peu de lecture ! « En train de lire MANDUKYA UPANISHAD qui décrit THURIYA »

1. août 2018 0:00

ABHILASH TOMY, non loin de LOIC LEPAGE et MARK SINCLAIR sont désormais tous sortis du Pot au Noir et pointent eux aussi leurs étraves vers le sud. Thuriya, son voilier réplique du Suhaili, vient de franchir l’équateur ce matin vers 10h à presque 7 noeuds, en 10ème position au classement général, avec 400 milles d’avance sur le parcours d’origine du Suhaili ! Après le calme du Pot au noir, Thuriya a été un peu secoué au cours de sa descente vers le sud, mais Ahbilash semble content à bord et nous rapportent dans ses messages, de nombreuses rencontres avec l’environnement marin, tout en profitant des belles nuits étoilées..

20. juillet 2018 0:00

Va vers l’ouest jeune homme! Il y a quelques jours, Abhilash a fait une manœuvre déterminée pour se diriger vers l’ouest et aujourd’hui seulement il s’est engagé vers le sud pour nous révéler sa route prévue à travers le Pot au Noir. Il n’aura pas accès aux superpositions cartographiques météorologiques que nous recevons sur le traceur et se laisse probablement guider par les conseils d’un marin expérimenté, avant le départ. Vous ne pourrez pas m’empêcher de me demander ce que Robin Knox Johnston a conseillé à Abhilash les derniers jours avant de mettre la voile.

16. juillet 2018 0:00

Abhilash a rapporté que Thuriya suit bien et s’est montré performant dans les conditions difficiles depuis Lanzarote. Une déchirure dans la grand-voile l’a empêché de l’utiliser et il est donc probable que cela puisse le ralentir. Les réparations de voilure si tôt dans la course sont une préoccupation, car il faudra effectuer une réparation solide qui durera dans l’océan Austral.

11. juillet 2018 0:00

Abhilash continue à bien naviguer sur un bateau qui, sur le papier, est loin d’être une machine performante. Un témoignage de sa capacité à naviguer et de son expérience. Il utilise sa navigation astronomique, déjà à la recherche d’éclaircies dans le ciel pour obtenir une position. Thuriya n’est pas seulement une nouvelle réplique dans la course. Abhilash et lui pourraient prospérer.

6. juillet 2018 0:00

Abhilash Tomy

Les doutes sur la capacité du bateau réplique du Suhaili à suivre la flotte, se sont envolés avec la grande course que fait Abhilash. Des problèmes avec son unité de messages-textes ne l’ont pas empêché de faire des rapports quotidiens.

5. avril 2018 0:00

Après avoir terminé les derniers essais sous gréement de fortune à bord de son voilier Thuriya, réplique du Suhaili, le concurrent indien Abhilash Tomy l’a fait embarquer par la route à Kochi à la fin du mois de mars et a pris la destination de Rotterdam. Tomy prévoit de le remettre à l’eau et de naviguer en Hollande vers la fin du mois d’avril et projette d’y baser ses derniers préparatifs.

7. août 2017 0:00

baptême de Thuriya, Aquarius shipyard, Goa, Inde

Photos & Vidéos Skipper

pic
pic
pic
pic