facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr
PROVISOIRE 2022

Ian Herbert-Jones (52)

Royaume-Uni

Suhaili

Profil

Nom Ian Herbert-Jones

Né le 26. novembre 1969

Nationalité Britanique

Pays d'inscription Royaume-Uni

Race GGR 2022

Boat Class Suhaili

De Shropshire, Royaume-Uni

Ian vit avec sa femme et ses trois enfants dans le Shropshire, au cœur de l’Angleterre, mais navigue chaque fois que possible dans la mer d’Irlande depuis Pwllheli, au nord du Pays de Galles.

Il a appris à naviguer alors qu’il servait dans l’armée britannique il y a plus de 25 ans, où il était ingénieur en avionique dans le corps des Royal Electrical and Mechanical Engineers. Il a participé au Championnat du RORC et a fait partie de divers équipages chaque fois que cela était possible, que ce soit en course ou en croisière.

En 2007, alors qu’il vivait en Malaisie, Ian a pris part à la course Clipper autour du monde 2007-2008 de Robin Knox-Johnson à bord de Clipper Singapore, effectuant un tour du monde complet en tant que chef de quart, et a développé une fascination pour la voile océanique offshore.

Ian a été inspiré au fil des ans par les récits des grands aventuriers tels que Joshua Slocum, Ernest Shackleton, ainsi que par les histoires de Sir Robin et Bernard Moitessier dans la Golden Globe Race originale de 1968.

« Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois de la nouvelle édition de la GGR en 2015, j’ai été immédiatement attiré par cette incroyable aventure. Le travail, la vie et les engagements familiaux ont fait que 2018 n’était pas possible pour moi, mais lorsque la course a commencé, je me suis fait la promesse d’une participation en 2022 ».

Ian a toujours voyagé de par le monde pour son travail dans le secteur des logiciels, sautant d’un avion à l’autre, s’attendant à être à l’autre bout du monde en quelques heures seulement. Aujourd’hui, il cherche à vérifier de lui-même la grandeur du monde, et combien de temps il faut pour en faire le tour en solitaire, de façon rétro.

profile
boat

Le Bateau [Suhaili]

Numéro 37

Nom Puffin
Type Tradewind 35 Cutter
Concéption John Rock
Construction Tradewind Yachts (NL)
LOA 35.01ft / 10.67m
LWL 25.82ft / 7.87m
Largeur 10.50ft / 3.20m
Tirant d’eau 5.51ft / 1.68m
Déplacement 19442 lbs / 8819 kgs
Voilure 725 sq. ft / 67.35sq. m

Ian a choisi le Tradewind 35 pour ses caractéristiques dès le départ, avant même de s’inscrire à la course. Le bateau est robuste, un pont flush-deck, un rouf bas, un cockpit profond et beaucoup de volume : un design pour aller n’importe où.

En visite aux Sables d’Olonne pour la remise des prix de la GGR 2018, Ian a rencontré István Kopár et est monté à bord de Puffin pour boire un verre et écouter quelques histoires de mer. En redescendant sur le quai quelques heures plus tard, Puffin était son bateau ! Comme il le dit lui-même : « Puffin était le bon bateau au bon moment ».

Puffin est un Tradewind 35 construit en 1986 qu’István avait acheté en 2015 pour participer à la Golden Globe Race.

Ian a capitalisé sur l’excellente préparation d’István qui avait mené Puffin à la 4e place de la GGR 2018, avec un premier refit en 2020 : reconstruction du système de barre, câblage électrique refait à neuf, des passes-coques et vannes remplacés, et une plomberie entièrement refaite, le remplacement des réservoirs d’eau douce et enfin la conversion de la cuisinière à gaz par un simple réchaud à alcool.

Il a ensuite fait sa qualification en juillet et août 2021, naviguant jusqu’aux Açores et retour puis en mer d’Irlande.

Puffin a ensuite entamé son refit final au cours de l’hiver 2021-2022, en remplaçant le moteur, en ajoutant une descente et des coffres étanches, et en remplaçant le mât, avec une section plus légère dont la partie inférieure est manchonnée pour une meilleure solidité et répartition de poids, et un nouveau gréement équipé de terminaisons Sta-Lok. Ian a également ajouté un étai de Solent supplémentaire, ce qui donne 3 voiles d’avant pour une plus grande polyvalence dans le plan de voilure.

Puffin sortira du hangar début mai, mât en place et nouvelles voiles, ce qui permettra à Ian de commencer à accumuler des milles avant le départ de la course en septembre.

A propos de son bateau, Ian déclare : « Le Tradewind a toujours été le Land Rover des bateaux, maintenant celui-ci est à toute épreuve ».

Photos & Vidéos Skipper

pic
pic