facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr
Voir toutes les news

530 jours avant! Les Sables d’Olonne, France, lancement officiel et compte à rebours pour le début de la GGR 2022

# 28 participants de 11 pays, dont une femme inscrite.
# NOUVEAU Pénalité de 2 heures pour chaque litre de carburant utilisé pendant la course.
# Nouvel accès direct aux médias par satellite pour les participants pendant la course.
# Quatre largages de films vidéo prévus avec Punta Del Este après le cap Horn inclus.
# GGR, la course la plus longue, la plus solitaire, la plus lente et le défi le plus audacieux pour tout individu dans n’importe quel sport.

Le Golden Globe 1968 était la toute première course de yacht autour du monde. Depuis, des légendes comme le seul finisseur et vainqueur Sir Robin Knox Johnston, et Bernard Moitessier ont inspiré de nombreux marins et créé de nouvelles courses autour du monde.Philippe Jeantot a conçu le premier Vendée Globe 1998 avec le Golden Globe faisait partie de son idée.

En 2018, avec notre partenaire Les Sables d’Olonne, nous avons redonné vie au Golden Globe 50 ans plus tard. Cette incroyable aventure se poursuit avec une troisième édition au départ des Sables d’Olonne le 4 septembre 2022. Encore une fois, Les Sables d’Olonne sont à nos côtés en tant que partenaire passionné pour construire un événement plus grand et encore plus passionnant.
Le GGR 2018 était un voyage répété dans l’inconnu. Le monde avait changé, mais le monde n’avait jamais rien vu de tel. 18 marins ont mis les voiles sans savoir à quoi s’attendre. Nous avons tous retenu notre souffle et une famille GGR internationale suivie jour après jour avec un véritable enthousiasme. Les yachts ont été perdus, des histoires ont été racontées et les marins du monde entier ont été inspirés. Certains des meilleurs marins de la planète s’étaient alignés au départ des Sables d’Olonne. Les rêveurs aussi, tout comme ils l’ont fait en 1968.

Contrairement à la première édition, notre avis de course a été considéré par les autorités maritimes françaises comme le meilleur pour toute course de yacht à partir de ce pays et les dispositions de sécurité appropriées pour le défi.

10 mois après le départ, Tapio Lehtinen, le dernier des cinq marins à terminer le voyage, a franchi la ligne d’arrivée en créant une fois de plus l’histoire. Jean Luc Van Den Heede, l’un des grands marins de notre temps, a remporté le 2e Golden Globe. Il avait 73 ans. et a été un beau rêveur toute sa vie! Comme tous les participants, son voyage a été rempli de drame et de courage face à l’adversité réelle. C’était dur! Tres difficile. Il est resté en mer pendant 212 jours totalement seul, l’équivalent de trois Vendée Globes. Son dernier journal VDH a inspiré et continue d’inspirer une nouvelle génération de marins, tout comme ses cinq précédents tours du monde en solitaire.

Le GGR est unique et a établi une fois de plus les principes fondamentaux de cette première édition de 1968. Ouvert aux marins jeunes et vieux, il est abordable dans des yachts solides de 32 à 36 pieds, recyclés, en état de navigabilité mais simples. Il n’y a pas de technologie, pas de communication par satellite ou de GPS, pas de pilote automatique et seulement des cassettes pour la musique. La GGR est la SEULE course en solitaire autour du monde sans aucune assistance extérieure d’aucune sorte.

Le GGR n’est PAS un sprint volant de 10 semaines autour du globe. C’est un marathon exténuant, exigeant et audacieux. Vous pourriez voler vers Mars plus rapidement que de terminer le GGR! Les participants passent plus de temps dans l’océan Austral que la plupart des courses actuelles n’en prennent pour faire le tour du monde. Il n’y a pas d’appels SKYPE de domicile à famille pour un soutien psychologique, ni d’ingénieurs pour obtenir des conseils. Le GGR est un isolement total à grande échelle. Il revient à une époque plus simple, où le marin compte entièrement sur lui-même pour son propre destin.

Ce défi n’est pas pour tout le monde. C’est sérieux. Seuls les meilleurs finiront. Question? Est-ce la course Solo Non-Stop la plus difficile au monde? On s’en fout? Nous savons que c’est vraiment difficile sans comparaison. Pourtant, c’est un défi magnifique et simple. Il faut même un marin spécial pour considérer cela comme possible. Ceux qui termineront en 2023 entreront à nouveau dans l’histoire!

Aujourd’hui, 28 participants de 11 pays ont signé pour la prochaine édition. Les Britanniques veulent le retour du Golden Globe! Ils envoient 8 marins pour le récupérer. L’Australie envoie 6 participants. Nous sommes ravis d’accueillir # Damien Guillou et PRB à la GGR ces derniers jours, en tête des trois français qui tenteront de conserver le trophée Golden Globe. La Nouvelle-Zélande envoie # Graham Dalton, le frère du vainqueur de la Coupe des Amériques, # Grant Dalton, qui navigue sur la JL VDH 2018 R36 Matmut. # Captain Coconut, Mark Sinclair également de 2018 revient avec des travaux inachevés. Notre seule femme # Kirsten Neuschafr d’Afrique du Sud est une marinière avec l’expérience de gagner et un yacht qui pourrait vraiment le faire! Notre plus jeune a 26 ans. Américain # Elliott Smith et Oldest à 79 ans, l’indomptable tour du monde solo multiple # David Scott Cowper du Royaume-Uni. Seules quatre entrées de classe SUHAILI sont encore disponibles pour les marins souhaitant rejoindre la GGR 2022.

«En tant qu’organisateurs, nous avons beaucoup appris de la dernière édition de la GGR». a déclaré Don McIntyre, fondateur de GGR et président de la course. «Il y a eu des changements et l’un des plus importants est une nouvelle date de départ Deux mois plus tard qu’en 2018, la flotte est mieux placée dans l’océan Austral. Les normes de sûreté et de sécurité restent élevées et les qualifications de navigation ont été améliorées. Le mieux est que la couverture médiatique globale sera considérablement améliorée ».

# Une nouvelle pénalité de temps de 2 heures pour chaque litre de carburant consommé pendant la course sera ajoutée aux temps d’arrivée. Cela encourage tous les participants à se concentrer sur la production d’énergie solaire, éolienne et hydraulique. Notre premier plan mondial de GESTION DES DÉCHETS pour tous les participants au GGR 2018 restera.

# Pour la première fois Élargissement de l’accès aux médias aux skippers de la GGR. Les participants recevant deux interviews directes par téléphone satellite de n’importe quel média, chaque semaine pendant la course. La possibilité d’envoyer des photos satellites des participants à Race Control est à l’étude. Un troisième film vidéo pour interviews en direct est également prévu au Cap, en Afrique du Sud, avant que les marins ne se dirigent vers l’océan Austral et un quatrième pourrait être établi après le contournement du Cap Horn.

# Un plan complet de production médiatique et de distribution télévisée mondiale projeté enverra l’histoire de GGR à des millions de familles à travers le monde.
Le 1er juillet 2018, les foules rassemblées sur la célèbre rivière des Sables acclamant nos marins de la GGR ont assisté à quelque chose de spécial. Mais ils n’auraient jamais pu imaginer ce qui les attendait. Le Golden Globe est personnel, voire romantique et centré sur le marin. Rien d’autre ne compte. C’est sérieusement une histoire humaine, pas le bateau, ni la technologie, ni l’argent qui crée le gagnant et tout dépend des histoires.

Le 4 septembre de l’année prochaine, ces marins spéciaux se lanceront à nouveau dans une aventure unique sur cette planète. Ce sont tous des bénévoles dans ce qui est maintenant reconnu comme la course la plus longue, la plus solitaire, la plus lente et le défi le plus audacieux pour tout individu dans n’importe quel sport.
#PREND FIN#

pic
pic
pic
pic