facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr

STARTED: JULY 1ST, 2018
TIME SINCE DEPARTURE

GGR News Updates

17 août 2018 13:51

Latest update 17/08/2018

VDH espérait en avoir fini hier avec cette méchante zone de « pétole » qui lui barrait la route il y a 2 jours, mais «Et voilà que l’anticyclone veut me revoir !» PHILIPPE devrait retrouver plus rapidement de la vitesse. Derrièr,Toujours 2ème,SLATS voit fondre sur lui la carène bleue d’ARE, qui a pris les commandes du peloton de l’est aux dépens d’UKU. Nord, TAPIO, se fait doucement rattraper par IGOR, mais “Esmeralda OK!”. Quant aux deux plus jeunes concurrents, ils se retrouvent après avoir été longtemps séparés, suite à l’option ouest prise par GREGOR, affichants de belles moyennes depuis plusieurs jours, tout comme SUSIE, moins de 20 milles derrière lui. Belles moyennes aussi pour LOIC ,doublant ABHILASH. Ce n’est malheureusement pas le cas de SINCLAIR, pris au piège dans zone de hautes pressions, ce qui sera le cas pour ISTVAN demain…Pendant ce temps, ANTOINE poursuit sa descente vers le sud dans des alizés bien établis.

16 août 2018 10:46

Latest update 16/08/18

Carte météo intéressante aujourd’hui avec ces trous d’air qui dictent qui va bouger et quand dans les prochains jours. PHILIPPE barre autant que possible,JL VDH profitant de vents favorables. ANTOINE plonge vers le sud à 5nds,Capt’n COCONUT est bloqué à 0.2nds dans un creu pour au moins deux jours! ISTVAN progresse bien et IGOR est à 4.2nds avec une drisse cassée. TAPIO est toujours en prise avec des problèmes de charge électrique. À l’est, LOIC reste limité en l’eau, mais pas en brise, avec 5.7nds au compteur. Dans les prochaines 12h/24h: UKU  pourrait encore progresser; TOMY gronde à plus de 7nds après sa collision de nuit sans aucun dommage; SUSIE,  gagne un peu plus sur GREGOR qui a ralenti à 3,9nds, mais devrait regagner rapidement en vitesse; ARE devrait être ralenti pendant la nuit, puis repartir. MARK SLATS à 3kts dans un trou d’air, va progresser de nouveau pour rattraper VDH; La flotte est heureuse en ce moment. Tous envisagent la réalité du passage du Cap et du Sud.

15 août 2018 9:22

Quelques ralentissements avant le Grand Sud !

La tête de la flotte traverse maintenant une bande de ralentissement, avant de pouvoir retrouver un bon vent de Sud-Ouest d’ici demain et filer vers le Cap de Bonne Espérance! 300 milles plus au nord, les navigateurs “côté Est” pourraient aussi bientôt se retrouver freiné dans leur progression. Ceux venant de l’Ouest, profites encore de vents de travers et file à bon train, mais un autre système de haute pression n’est pas très loin derrière. ANTOINE COUSOT, naviguant au près pour encore quelques jours pendant que FRANCESCO dit” Carozzo”, est au portant au large de la Guinée-Bissau, ferment la marche tranquillement. Les skippers nous rapportent maintenant que la température se rafraîchit, le climat se fait plus instable et plus marqué, pour sûr, le Grand Sud n’est pas bien loin! De forts systèmes de basse pression se développent actuellement sous les 40èmes rugissants .. en attendant les premiers sillages de nos marins aventureux !

14 août 2018 8:15

Latest update 14/08/2018

Ce matin, le tracker nous montre bien les options de cap choisies par nos navigateurs en fonction des vents et de leurs estimations météo qu’ils prévoient grâce aux bulletins radio et à leur expérience maritime. Jean-Luc tente de conserver son allure plein Est en contournant légèrement pour éviter le système de haute pression juste en dessous de lui, alors que Philippe et Mark qui ont déjà viré de bord risquent de tomber dedans et d’être stoppés net ! Le peloton de l’Ouest bénéficie encore de bon vents pour traverser pour l’instant, et celui de l’Est d’une brise correcte qui risque de s’essouffler progressivement. D’ici quelques semaines tout va changer dans le Grand Sud, et ils pourraient affronter jusqu’à 70 noeuds de vents dans une houle de plus de 10m par 0-5°!

13 août 2018 9:03

Latest update 13/08/18

Avec le passage ce week-end de PHILIPPE PECHE en catégorie CHICHESTER dû à des communications sattellites privées suite à une avarie de barre franche, JEAN-LUC VAN DEN HEEDE se retrouve solide leader ce matin de la GGR 2018, ayant lui aussi subi quelques problèmes de direction qu’il a réussi à réparer. A près de 600 milles dans son ouest, MARK SLATS a juste viré de bord bénéficiant de meilleurs vents à cette allure pour progresser, pendant que dans son sillage, GREGOR MCGUCKIN, LOIC LEPAGE, passé devant ABHILASH TOMY et MARK SINCLAIR vont bénéficier de bons vents portants ces prochains jours, tout comme le peloton de l’est, emmené désormais par ARE WIIG, passé troisième au classement général en fin de semaine dernière.

11 août 2018 8:15

ALERTE – Philippe Péché signale la casse de sa barre franche dans des vents de 50 nœuds

Philippe a appelé hier le PC de la GGR à 1810 UTC pour signaler que la barre franche de son PRB avait cassé dans des vents de 45-50 nœuds et qu’il n’avait plus de direction. Il a indiqué qu’il avait affalé toutes les voiles et qu’il laissait dériver le bateau jusqu’à ce que les vents s’atténuent avant d’évaluer les options. Hier soir, il a déclaré aux organisateurs de la course que les pièces de rechange qu’il transportait pour la barre franche télescopique en alliage montée sur le PRB avaient déjà été utilisées pour réparer le régulateur d’allure. PRB se trouve actuellement au milieu de l’Atlantique, à environ 1 500 milles à l’ouest de Cape Town, le port le plus proche. Péché a déclaré qu’il n’était pas en danger immédiat et deux autres concurrents, le leader VDH et le Slats se trouvent à proximité. Il a également passé un appel satellite à sa compagne, ce qui n’est pas autorisé par les règles de la GGR, et le relègue à la classe Chichester. Il est donc maintenant hors du classement GGR.

10 août 2018 8:24

Day 40

Déja 40 jours pour nos navigateurs depuis qu’ils ont quitté la terre ferme le 1er juillet dernier, aux Sables d’Olonne. Il y a tous juste un mois, ils franchissaient la porte de passage aux Canaries, dernier contact humain avec l’équipe GGR pour nos navigateurs, avant de poursuivre leur route en partant à l’aventure traverser les Océans de ce monde, seuls à bord de leur vaisseau. Certains se sont arrêtés en chemin, mais la flotte est maintenant solidement constituée, après une longue descente d’échauffement atlantique. Ils ont essuyé quelques problèmes techniques, ont été mis à l’épreuve et ont optimisé l’efficacité de leur bateau, ne faisant plus qu’un. Balayés par les vents chauds du Sahara, les grains équatoriaux, assaillis par les heures cuisantes du pot au noir, et ravivés par les alizés… ils se préparent enfin à affronter l’Ocean Austral d’ici quelques jours pour certains, une quinzaine tout au plus pour les autres..

9 août 2018 9:48

La route s’incurve maintenant franchement

La route s’incurve maintenant franchement pour les deux premiers partisans de l’option ouest. MARK SLATS doit apprécier de voir son classement général remonter à vitesse grand V. Ce matin, il est 5ème et semble apprécier le déluge qui s’abat sur lui depuis hier. Mark est l’un des rares concurrents à avoir collecté plus de 70 litres d’eau plus depuis son départ des Sables d’Olonne, comme il nous l’a expliqué hier au téléphone. Il nous confirme aujourd’hui par écrit que  » Tout va bien plein de pluie ici la réserve d’eau est remplie bain dans cockpit »

8 août 2018 8:19

Day 37

Mark SLATS est de retour sur la piste! Il a viré vers l’Est il y a quelques jours et navigue depuis lors à une vitesse moyenne de 6 à 7 nœuds! Il pourrait être de retour de l’Ouest dans le peloton des leaders s’il continue à glisser sous le vent, au portant. Mais Philippe PECHE et Jean-Luc VDH, toujours en tête maintiennent leur allure autour de 6 noeuds et gagnent vers le sud à une moyenne de plus de 120 milles par jour alors que le vent devrait encore se renforcer. Le « peloton Est  » progresse bien, emmené vers le sud par Are WIIG et Uku, suivi plus au Nord-Est par Tapio (4èmé au classement général), et Igor 150 milles plus au Nord. Seule Susie, se détachant du peloton, a pris une option intermédiaire, entre les « cowboys » de l’Ouest, Grégor, Abhilash, Loïc et Cap’tn coconut. Istvan (10ème) remonte activement vers la flotte, et Antoine ferme la marche à une allure moyenne 4 noeuds, en attendant des vents plus puissants.

7 août 2018 9:01

TOUJOURS AU PRES EN ESSAYANT DE GAGNER VERS L’EST LE + POSSIBLE

« TOUJOURS AU PRES EN ESSAYANT DE GAGNER VERS L’EST LE + POSSIBLE ». C’est le message envoyé cette nuit par JEAN-LUC VAN DEN HEEDE, actuel leader de la course. Un peu décalé dans son ouest, à 50 milles, PHILIPPE PECHE « IS CHASING THE OLD BLOKE », comprenez qu’il est à la chasse de celui qu’il appelle, avec beaucoup de respect, d’humour (australien) et sans doute un peu d’énervement « l’ancien » ! Pensez ! A 73 ans, le doyen de la flotte impose un sacré rythme en ce début de parcours, après « seulement » 36 jours de course… Les deux leaders devraient voir leur écart latéral avec MARK SLATS se réduire dans les jours qui viennent, eux qui naviguent au près. Reste qu’une bande de hautes pressions s’annonce sur leur trajectoire dans 3 jours. Il ne faudra pas mollir pour la passer sans difficulté.

Van-Den-Heede-Preview
Participant

Jean-Luc van den Heede

France

Participant

Are Wiig

Norway

Participant

Mark John Sinclair

Australia

Gregor McGuckin
Participant

Gregor McGuckin

Ireland

Participant

Istvan Kopar

USA

Participant

Uku Randmaa

Estonia

Participant

Susie Goodall

United Kingdom

Participant

Igor Zaretskiy

Russia

Photos & Vidéos

Voir toutes les vidéos
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic

GGR2018 REGLEMENT DE LA COURSE

Toutes les informations détaillées

TELECHARGER

GGR2022 REGLEMENT DE LA COURSE

Toutes les informations détaillées

TELECHARGER rapidement