facebook
youtube
PROVISOIRES

Jean-Luc van den Heede (72)

France

TOUS LES SKIPPERS

Profil

Nom Jean-Luc van den Heede

Né le 8. juin 1945

Nationalité Français

Pays d'inscription France

Jean-Luc Van den Heede, célèbre figure de la navigation française en solitaire, a déjà accompli par cinq fois le tour du monde. Il détient le record de vitesse du tour du monde à la voile, en solitaire et sans escale, contre vents et marées. Il a également été sur le podium des finalistes de quatre courses au large en solitaire autour du monde. Il termina second en 1986 au BOC Challenge, course en solo autour du monde, troisième en 1990 et second en 1993 au Vendée Globe, et troisième en 1995 au BOC Challenge. Van den Heede a fait l’acquisition d’un voilier, un Rustler 36, en août 2015, et passa les premiers mois à tester le bateau en naviguant dans l’Atlantique, avant d’entamer une rénovation complète dans son port d’attache, Les Sables d’Olonne.

Il bénéficie du parrainage du groupe d’assurance MATMUT.

Jean-Luc écris: Avec l’expérience acquise, j’ai tout à fait conscience de la difficulté de cette course. Le type de bateau ancien à quille longue, l’absence de météo, l’interdiction de toute électronique, le calcul de sa position au sextant, le manque de contact terrestre, la faible vitesse de ces voiliers anciens, l’absence de pilote électrique remplacé par des régulateurs d’allures mécaniques vont rendre cette épreuve encore plus aléatoire et difficile que le Vendée Globe.
C’est pour cela que je repars. Je veux revivre, dans des conditions quasi identiques, ce qu’ont vécu nos prédécesseurs.
Pour cela, j’ai acquis un RUSTLER 36 que j’ai remis à neuf pendant l’été 2016. Nouveau mat, nouveau gréement, nouveau moteur, nouvelles voiles, cloisons étanches, accastillage récent, j’ai tout fait pour rendre MATMUT le plus fiable possible car je suis bien conscient des problèmes qui pourront survenir en 8 à 9 mois de mer. En parallèle, j’essaie d’entretenir le bonhomme comme j’entretiens le bateau avec l’aide d’un kiné, d’une préparatrice physique…et de mon vélo.
Je redécouvre aussi l’ambiance des premières éditions de course que j’affectionne. Nous sommes tous conscients d’aller vers une aventure difficile. La solidarité entre les participants prend le pas sur les rivalités entre les coureurs-aventuriers. J’ai déjà vécu ces grands moments de fraternité dans les premières Mini Transat 6,50 ou dans les premiers Vendée Globe.
J’ai maintenant pour objectif principal d’être en forme au départ avec un bateau au top. Ensuite, dès le début de l’épreuve, j’aurai tous les jours une pensée émue pour tous ceux qui nous ont précédés, de Slocum à Moitessier en passant par Alain Gerbault, Vito Dumas et sans oublier mon ami Sir Robin qui a montré l’exemple à tous les navigateurs, il y aura tout juste 50 ans.

profile
boat

Le Bateau

Jean Luc Van den Heede a réalisé en 2016, 6 mois de travaux de remise en état sur son voilier, un Rustler 36, en remplaçant le mât, le gréement, les voiles et le moteur. Il a également passé le test obligatoire de navigation sous gréement de fortune. Il prévoit de passer les mois d'hiver 2017/2018 à naviguer sur la Manche et dans le Golf de Gascogne, pour continuer à tester son voilier dans des conditions de vents forts. Il se prépare aussi physiquement à ce long voyage.

Photos & Vidéos Skipper

pic
pic
pic
pic
pic