facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
PROVISOIRES

Istvan Kopar (65)

The United States of America flag, produced by Daniel McRaeEtats-Unis

Profil

Nom Istvan Kopar

Né le 8. mars 1953

Nationalité Americain

Pays d'inscription Etats-Unis

Istvan Kopar, un américain New-yorkais d’origine hongroise, est navigateur professionnel et Capitaine diplômé de la garde-côtière américaine, depuis des décennies. Il a enregistré plus de 60 000 miles nautiques à son compteur, en naviguant en solitaire. L’exploit dont il est le plus fier à ce jour, a été de réaliser un tour du monde en solitaire avec une escale, mais sans GPS, en 1990/91. Il s’est appuyé uniquement sur le repérage au sextant, les tracés de cartes manuelles, et les prévisions météorologiques reçues en code Morse. En voguant sur son bateau de 31 pieds, qu’il avait construit lui-même, Istvan a accompli le voyage en temps record compte tenu de la taille de son voilier. Il prit aussi la barre du voilier vainqueur du Hong Kong Challenge, course de voile autour du monde, en 1996/97. Il a fait parti des premiers finalistes, en 1992, dans la course transatlantique « 500-Columbus », et remporté le Trophée Kapry en 1995, à l’Atlantic Rally for Cruisers (ARC).

Il dit de la GGR: « Cette course est faite sur mesure pour moi. Mon premier héros et mon modèle était Joshua Slocum, le premier navigateur en solitaire autour du monde. Il n’avait aucun soutien foncier, pas de dispositifs modernes de navigation et de communication, ni même de régulateur d’allures. Il était de l’aventure réelle. Et il a pu accomplir cet exploit historique en raison de son éducation et de son lien constant avec les océans et la navigation.
Nous admirons les autres grands marins, mais l’écart créé entre la nature et ses utilisateurs devient de plus en plus visible jour après jour. Ceux qui concourent dans les grande courses au large telles que le Vendée Globe ou la Volvo dépendent de plus en plus des équipements fabriqués par l’homme et moins dépendants de la nature. Ils commencent à ressembler et à agir comme des astronautes dans l’espace, de plus en plus isolés de la nature dans leur « vaisseau de type spatial». Il y a une demande pour cela, et c’est pour le mieux. Pourtant, nous avons encore besoin d’Optimistes pour nous former. Et pour la même raison, nous avons besoin de courses comme la GGR. Il y a, à mon sens, une mission derrière tout cela. L’une de nos responsabilités est de conserver notre patrimoine et notre sens de marin, ainsi que d’augmenter le nombre de personnes autonomes, indépendantes et par conséquent heureuses dans le monde “.

profile
boat

Le Bateau

Numéro 37

Nom Puffin
Type Tradewind 35 Cutter
Concéption John Rock
Construction Tradewind Yachts (NL)
LOA 35.01ft / 10.67m
LWL 25.82ft / 7.87m
Largeur 10.50ft / 3.20m
Tirant d’eau 5.51ft / 1.68m
Déplacement 19442 lbs / 8819 kgs
Voilure 725 sq. ft / 67.35sq. m

Istvan Kopar a fait l’acquisition de Puffin, en 2015, un voilier Tradewind 35 de 1986 conçu par John Rock, pour participer à la GGR. Istvan et son équipe ont mis à nu le bateau pour ajouter des couches de fibres de verre supplémentaires sur la coque afin d’améliorer sa résistance. D’autres modifications, ont permis de réduire la taille du cockpit et d’améliorer le drainage, de rajouter un compartiment étanche à l’avant et des réservoirs d’eau fraîche complémentaires.
Pendant ces réaménagements, Istvan a enlevé sa montre, non seulement parce qu’elle le gênait à certains moments, mais aussi pour l’empêcher de compter les jours comme des minutes. Il a gagné le soutien nécessaire de ses amis et de l’industrie, en particulier Alexseal, Seahawk, Selden, Windpilot, Wempe, BaoBab Group, et Bayside Canvas.
En novembre 2017, Puffin, a été remis à l’eau après une restauration complète de plus de 2 années. Il a fini ses essais en mer au large d’Oyster Bay, à New York, avant de repartir pour l’hiver et terminer les derniers préparatifs.

Le voilier a été repeint en un magnifique orange vif, et doit être remis à l’eau à la fin du mois de mars. Istvan partira ensuite pour une traversée transatlantique afin de compléter ses tests qualificatifs de 2 000 milles. Il prévoit d’établir son camp de base à Southampton, au Royaume-Uni avant le départ.

Skipper Updates

5. avril 2018 0:00

La préparation du Tradewind 35 Puffin de l’américain Istvan Kopar a été retardée par 4 tempêtes de neige qui ont touché Oyster Bay à Long Island (New-York) au cours du mois dernier, mais il espère pouvoir effectuer son premier test dans l’océan aux Bermudes vers mi-avril.« Mon programme est très chargé, nous nous équipons actuellement d’un générateur de vent et de panneaux solaires, et je travaille sur mes équipements de sécurité et mes approvisionnements ». Istvan envisage de partir naviguer aux Bermudes accompagné de son manager d’équipe, Ian Gumprecht, afin de minimiser les risques pour ce premier essai au large à travers les courants du Golf Stream, avant de poursuivre la traversée de l’Atlantique vers Southampton où il récupéra de nouvelles voiles et finira de peaufiner les derniers détails.

Photos & Vidéos Skipper

pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic
pic