facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr
Participant

Igor Zaretskiy (66)

Russie

Profil

Nom Igor Zaretskiy

Né le 11. septembre 1951

Nationalité Russe

Pays d'inscription Russie

Né sur les rives de la Volga, il a grandi dans la ville russe de Yaroslavl proche de la mer Caspienne. Igor est l’un des navigateurs russes internationaux les plus expérimentés. Il a remporté deux fois le Championnat russe « 1/4 de tonne », a concouru dans de multiples courses RORC aux Caraïbes, et dans d’autres classiques comme la Fastnet, la Newport-Bermudes et la Middle Sea Race. En 2010, il a gagné le Jester Challenge, course transatlantique en solitaire, qui lui valu le titre de Navigateur Russe de l’année.

Il dit de la GGR: « Faire le tour du monde est un rêve depuis l’enfance. Je connaissais la première course du Sunday Times Golden Globe en 1968/9 et je suis heureux d’avoir l’opportunité de participer 50 ans plus tard. »

boat

Le Bateau

Numéro 11

Nom Esmeralda
Type Endurance 35 Masthead ketch
Concéption Peter Ibold
Construction Vicente Belliure (ESP)
LOA 35.00ft / 10.67m
LWL 26.67ft / 8.13m
Largeur 10.75ft / 3.28m
Tirant d’eau 5 5.75ft / 1.75m
Déplacement 18550 lbs/ 8414 kgs
Voilure 736sq. ft / 68.37sq. m

Igor Zaretsky a sélectionné le Belliure Endurance 35, Esmeralda, pour participer à la GGR. Soutenu par le magazine Yacht Russia, son équipe a passé l’hiver 2017/18 à préparer le voilier dans les climats plus chauds de l’Espagne. Un nouveau gréement a été livré en février et il est prévu de le remettre à l’eau début mars, prêt à naviguer vers les Açores, avant que Igor mette le cap vers le nord à Falmouth, dans le cadre des essais pour tester les voiles.

Skipper Updates

13. juillet 2018 0:00

Esmeralda est arrivé par l’Est de l’île jusqu’au point de passage de Lanzarote. Toujours ce joyeux Russe, Igor avait l’air très à l’aise à bord, alors qu’il discutait avec les officiels de la course, canette de bière à la main. Une petite égratignure à son bras n’a même pas été mentionnée dans l’excitation mais nous dit que malgré son exubérance, il y a eu quelques défis à relever à bord d’Esméralda. L’Endurance 35 semble avoir bien suivi dans des conditions de vent au près prédominantes.

11. juillet 2018 0:00

Igor continue à maintenir une position dans la première moitié de la flotte. Il a démontré sa capacité à naviguer et son rapport expliquant la réparation du spinnaker pourrait indiquer qu’il pousse fort son bateau pour suivre. Son bateau est l’un des plus lourd de la flotte mais jusqu’à quel point peut-il se permettre de pousser Esmeralda?

6. juillet 2018 0:00

Igor Zaretskiy

L’ Endurance 35 d’Igor n’est pas le bateau idéal pour une Golden Globe Race rapide aux yeux de tout le monde, mais Igor sait vraiment naviguer avec son formidable Esmeralda.
Des vents légers l’ont porté au loin le jour du départ, à tel point que le Président de la course a été vérifier si son moteur était en route ! Alors qu’il n’est pas dans le groupe de tête, il se maintient en bonne position . Igor est définitivement un marin talentueux et expérimenté et il faut garder un oeil sur lui alors que la course avance.

3. mai 2018 0:00

Le Russe Igor Zaretsky fait des vagues chez lui à Alicante, en Espagne où son Endurance 35 Esmeralda a été remis à l’eau la semaine dernière. Le porte-parole de l’équipe, Rasim Poloskin, rapporte: « Igor vient de tenir une conférence de presse à Moscou qui a généré beaucoup de publicité. Igor a passé quelques heures en mer à tester le système de régulation d’allure et la voilure, et cela a mis en évidence quelques problèmes avec les voiles, qui sont maintenant retournées chez le voilier pour l’ajustement. Il a aussi vérifié son installation radio HF avec laquelle il a réussi à parler à une station de radio à plus de 3 000 km. Cette semaine, il accomplira son test d’urgence, ensuite il appareillera pour Les Sables d’Olonne, puis Falmouth pour arriver le 11 juin pour les festivités du Suhaili.

5. avril 2018 0:00

Le Russe Igor Zaretskiy est maintenant en phase finale de préparation de son Endurance 35 Esmeralda, prêt à être mis à l’eau à Alicante en Espagne cette semaine. Le porte-parole de l’équipe, Rasim Poloskin, explique: « La remise en état du bateau a pris du retard, mais finalement nous avons nos nouvelles voiles et le bateau a été réarrangé. Nous travaillons maintenant sur le système de gréement de fortune ».
Igor prend maintenant un cours accéléré sur la communication haute fréquence et nos fans Facebook l’aident aussi. Ils ont déjà pris contact avec la communauté Ham radio “Terre & Mer” et essaient également d’organiser un réseau russe autour du Globe, car l’anglais d’Igor est toujours un problème. Nous travaillons également sur la façon d’obtenir un peu plus que de simples rapports météo et de positions pour leur audience.
Une fois lancé, Igor accomplira ses essais sous gréement de fortune puis naviguera d’Alicante aux Sables d’Olonne, et jusqu’à Falmouth pour la parade nautique des 50 ans du Suhaili.

Photos & Vidéos Skipper

pic
pic
pic
pic
pic

Actualités Skipper