facebook
twitter
soundcloud
instagram
youtube
flickr
Participant

Gregor McGuckin (31)

Irlande

Profil

Nom Gregor McGuckin

Né le 15. août 1986

Nationalité Irlandais

Pays d'inscription Irlande

Toujours avec une soif d’aventure, Gregor McGuckin s’est exercé aux activités de plein air dès son plus jeune âge, en commençant par escalader les collines et montagnes d’Irlande. Puis, il a découvert la Mer, et s’est mis à la planche à voile et au surf, activités qui ont rapidement pris une part importante dans son quotidien. Il a choisi la voile comme profession, débutant comme moniteur, puis Skipper-convoyeur, et depuis peu, Skipper d’un voilier de 62 pieds basé dans les Caraïbes. Il a accumulé plus de 35 000 miles en traversant l’Atlantique, l’Océan Indien et de nombreux autres passages autour du monde. Toujours à l’affût d’un nouveau défi, Gregor était très enthousiaste d’avoir l’opportunité de concourir à la GGR 2018. Il espère devenir le premier irlandais à accomplir un tour du monde en solitaire, sans escale ni assistance, via les trois grands capes.

Gregor s’est associé à l’éditeur irlandais CJ Fallon et à l’Institut Maritime d’Irlande pour créer un programme éducatif autour de son voyage afin d’éveiller chez les enfants des écoles primaires, un intérêt pour l’aventure et l’environnement marin. Distribué gratuitement dans les salles de classe à travers l’Irlande, l’objectif primordial est de créer et de sensibiliser une “armée de jeunes” comprenant l’importance de nos océans afin qu’ils puissent participer et assurer à l’Irlande, un avenir durable et sensé.

Il dit de la GGR: « Quand j’ai commencé à naviguer, l’attraction principale était la liberté que cela me procure d’explorer. Au fur et à mesure que je grandissais et que je commençais à naviguer sur de plus gros bateaux, l’étendue des zones que je pouvais potentiellement explorer devint presque infinie. Quand j’ai commencé à lire à propos de la GGR, j’avais déjà traversé l’Atlantique à plusieurs reprises et l’Océan Indien en me demandant «What next». Un tour du monde a toujours été un rêve, avec la course au large, alors quand cela m’est apparu comme un moyen abordable de réaliser les deux, c’est devenu une évidence. « 

profile
boat

Le Bateau

Numéro 22

Nom Hanley Energy Endurance
Type Biscay 36 Masthead ketch
Conception Alan Hill
Construction Robert Ives/Falmouth Boat Construction (UK)
LOA 35.92ft / 10.95m
LWL 27.00ft / 8.23m
Largeur 10.75ft / 3.28m
Tirant d’eau 5.75ft / 1.75m
Déplacement 15680 lbs / 7112 kgs
Voilure 570 sq. ft / 52.95sq. m

Gregor a choisi un ketch Biscay 36, Mary Luck, pour concourir à la GGR. Sa rénovation est prévue jusqu’en février 2018. Puis, il prévoyait de passer les mois de mars et d’avril à naviguer en Irlande en combinant son entraînement avec une tournée promotionnelle des différents ports.

Le choix du nom de son voilier fera l’objet d’une compétition entre les élèves du primaire participant au programme éducatif associé à la participation de Gregor à la GGR 2018.

Skipper Updates

16. juillet 2018 0:00

Gregor a fait un bond remarquable dans le classement depuis la porte de passage de la Marina Rubicon, à Lanzarote. Il a pris la route côtière à proximité de la côte africaine en gagnant cinq places. Un énorme effort mais sera-t-il capable de maintenir cette position en rejoignant la flotte ?

13. juillet 2018 0:00

Gregor a déposer ses pellicules photos à Lanzarote sous Gênois et grand voile, et son bateau avait une allure incroyable. Il avait l’air heureux et à l’aise à bord de Hanley Energy Endurance. Il n’a signalé aucun dommage au bateau et, bien qu’il n’ait plus de nourriture fraîche, il a dit qu’il «mangeait comme un roi». Les panneaux solaires et son générateur hydraulique fournissent toute l’énergie nécessaire pour que les systèmes fonctionnent à bord et que les batteries soient pleines. Gregor semble être en pleine forme, en milieu de flotte et est en bonne position pour améliorer son classement à mesure que les conditions vont se dégrader.

11. juillet 2018 0:00

Gregor s’installe bien dans la vie à bord. Sa position de mi-flotte minimise peut-être son potentiel. Ses messages quotidiens indiquent qu’il s’amuse et profite de sa navigation en s’assurant qu’il gère la fatigue. Tous les indicateurs de Gregor montrent qu’il a ce qu’il faut pour aller loin.

6. juillet 2018 0:00

Gregor Mc Guckin

Une bonne performance en milieu de flotte pour Gregor. Il a passé la plupart de son temps cette semaine pas très loin de Susie. Il connaît bien les problèmes rencontrés quand on s’approche trop de la côte nord de l’Espagne et il s’est donc appliqué à ne pas s’en approcher. Celà paiera certainement dans les prochains jours si ceux qui sont près de la côte restent coincés sans vent.

Photos & Vidéos Skipper

pic
pic
pic